Employabilité : une notion clé pour le salarié et l’employeur

La notion d'employabilité est aujourd'hui cruciale. Elle se réfère aux compétences, connaissances, aptitudes et attitudes nécessaires pour trouver et conserver un emploi. C'est un levier capital, tant pour les salariés que pour les entreprises, pour maintenir leur position sur le marché du travail.

Partagez cet article

La notion d’employabilité est aujourd’hui cruciale. Elle se réfère aux compétences, connaissances, aptitudes et attitudes nécessaires pour trouver et conserver un emploi. C’est un levier capital, tant pour les salariés que pour les entreprises, pour maintenir leur position sur le marché du travail. Découvrez l’importance de l’employabilité et les moyens d’améliorer cette compétence clé.

Qu’est-ce que l’employabilité ?

L’employabilité est la capacité d’un salarié à évoluer professionnellement tout au long de sa carrière, pour obtenir ou conserver un emploi. Elle est liée à son niveau actuel de compétences (techniques et comportementales), mais également à son aptitude à les développer en permanence.

Un maintien dans l’emploi sur le marché du travail

Le rôle des entreprises est d’accompagner les employés dans leur évolution professionnelle et les aider à s’adapter à l’émergence des nouveaux métiers. Elles doivent favoriser le développement des compétences. C’est notamment le cas grâce à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).

La formation n’est aujourd’hui plus considérée comme une étape de parcours. Le développement des connaissances et des aptitudes est devenu un processus continu tout au long de sa vie. Dans ce contexte, le concept d’employabilité est étroitement lié à la gestion des talents et des potentiels en entreprise pour recruter et retenir les collaborateurs.

Les éléments clés de l’employabilité

L’employabilité est liée à plusieurs facteurs clés, dont le niveau de compétences actuelles du salarié et son aptitude à les améliorer constamment. Sa capacité à gérer sa carrière et à se former continuellement est également un élément clé dans son aptitude à conserver un emploi.

Les compétences techniques sont indéniablement importantes, mais les aptitudes comportementales (soft skills) sont également cruciales. La flexibilité et l’adaptabilité augmentent les chances des salariés de trouver du travail et de se maintenir dans ses fonctions.

Pourquoi l’employabilité est-elle fondamentale ?

L’employabilité est un enjeu majeur pour les collaborateurs et les employeurs. Elle joue un rôle crucial dans la gestion de carrière et la productivité des salariés.

Une compétence essentielle pour les salariés

Pour un employé, développer son employabilité est une façon de se donner les moyens d’évoluer professionnellement. Il reste ainsi compétitif et maintient sa valeur lors d’une phase de recrutement. Il peut ainsi augmenter ses chances de trouver des opportunités de carrière et de mobilité interne au sein de l’entreprise.

En effet, dans un contexte économique en constante évolution, l’adaptabilité est de mise. Les salariés doivent constamment mettre à jour leurs connaissances et leurs compétences pour répondre aux exigences des employeurs.

Un enjeu majeur pour les employeurs

Pour les employeurs, elle est également essentielle pour suivre l’évolution des métiers. Les salariés ayant une forte employabilité sont également souvent plus productifs, plus compétents, et s’adaptent mieux aux changements. Cela se traduit par une meilleure performance de l’entreprise.

La gestion de carrière et la formation professionnelle sont des enjeux majeurs pour les ressources humaines. Les employeurs doivent accompagner les salariés dans leur développement professionnel. Les salariés doivent être tenus informés des possibilités de mobilité interne pour leur permettre de faire évoluer leur parcours professionnel au sein de l’entreprise.

Améliorer le recrutement et la rétention des talents en entreprise

Favoriser l’employabilité des collaborateurs est un argument de recrutement convaincant pour les entreprises. Au lieu de garantir une fonction à vie, celles-ci offrent la possibilité d’acquérir de nouvelles aptitudes. Donner la possibilité aux salariés de se former sur des technologies et des méthodes de travail récentes est une aubaine. Cela permet la rétention des talents, ou de préparer aux mieux les collaborateurs s’ils doivent trouver un nouvel emploi d’avenir.

Renforcer la marque employeur

Avec l’avènement des réseaux sociaux professionnels (comme LinkedIn), les entreprises ne sont pas à l’abri d’un bad buzz. Dans un contexte de concurrence pour attirer les meilleurs talents, l’e-réputation de la marque est un facteur clé sur le marché du travail. Favoriser le développement de l’employabilité de ses collaborateurs peut avoir un impact significatif sur la marque employeur.

L’employabilité, une obligation légale inscrite dans le Code du travail

Si l’insuffisance professionnelle peut être un motif personnel de licenciement, assurer l’employabilité des salariés reste une obligation légale pour l’employeur. En effet, l’article L6321-1 du Code du travail indique que ce dernier doit assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail. Cela implique le maintien dans l’emploi et l’accompagnement vers des actions de formation au regard de l’évolution des métiers et des technologies.

Comment évaluer l’employabilité d’un salarié ?

Pour évaluer l’employabilité d’un salarié, il convient de tenir compte de trois critères principaux : ses compétences, ses attitudes et sa personnalité. L’employeur doit faire preuve d’écoute et d’analyse pour évaluer ces éléments. Les diplômes et qualifications sont des sources concrètes d’employabilité, mais la mise en situation réelle peut révéler d’autres compétences et aptitudes cachées.

Lors de l’évaluation (entretien ou questionnaire), il convient de tenir compte de la dualité des éléments suivants. L’employabilité relative est liée à la productivité perceptible de la personne. L’employabilité absolue dépend, elle, du marché de l’emploi et de la loi de l’offre et de la demande. Le niveau d’employabilité d’un salarié est donc une conjugaison entre sa situation personnelle et l’anticipation des besoins de l’entreprise.

Améliorer l’employabilité : les actions à mettre en œuvre

Il existe plusieurs étapes pour qu’un salarié évolue professionnellement. La responsabilité étant conjointe avec l’entreprise, celle-ci a également un rôle à jouer pour atteindre les objectifs visés.

5 actions concrètes pour développer l’employabilité

Maintenir et développer l’employabilité d’un salarié peut demander un engagement de la part de l’entreprise. Elle peut être un guide dans la démarche, afin de mettre en place un plan d’action.

Bilan de compétences : identifier les actions de formation nécessaires

Pour améliorer son employabilité, la première étape est de réaliser un bilan de compétences. C’est une évaluation de ses aptitudes professionnelles, de ses centres d’intérêt et de ses motivations. Le bilan permet d’identifier les actions de formation nécessaires pour développer ses aptitudes.

Formation professionnelle : une mise à jour des compétences

Dès les actions à mettre en place identifiées, le suivi de formations professionnelles est important pour mettre ses compétences à jour. Elles permettent notamment de se familiariser avec de nouvelles méthodes de travail ou technologies novatrices. Elles peuvent également servir à développer des aptitudes transversales (gestion de projet, résolution de problèmes, etc.).

Mobilité interne : développer de nouvelles compétences

La mobilité interne est un excellent moyen de développer son employabilité. Elle consiste à changer de fonctions au sein d’une même entreprise. Elle permet ainsi de limiter le turnover. Elle peut être horizontale ou verticale. Elle est proposée par l’entreprise ou sollicitée par le salarié. Le collaborateur développe d’autres aptitudes et occupe des fonctions novatrices aux côtés d’autres équipes ou services de l’entreprise.

Veille : se tenir informé des évolutions du marché du travail

Se tenir informé des évolutions sur le marché du travail est crucial pour maintenir son employabilité. La veille consiste à collecter, traiter et diffuser des informations pertinentes sur son secteur d’activité. Elle permet de connaître les évolutions des métiers et la conjoncture du marché.

Ressources internes : le rôle de l’entreprise

L’employabilité étant une responsabilité conjointe entre l’employé et l’entreprise, cette dernière doit détenir les ressources nécessaires pour faire face aux évolutions des métiers. Les entreprises qui préparent leurs collaborateurs aux mutations du secteur présentent alors un avantage concurrentiel non négligeable.

L’employabilité est un enjeu majeur pour les salariés et les employeurs. L’améliorer en permanence est essentiel pour évoluer professionnellement et s’adapter aux tendances du marché du travail. La gestion des compétences est un enjeu crucial pour les ressources humaines et le management des potentiels en entreprise. L’employeur doit en effet amener chaque collaborateur à comprendre l’enjeu d’une co-construction de son parcours professionnel.

Ces articles pourraient également vous intéresser